mercredi 25 décembre 2019

A Short Hike (Steam) adamgryu

"A Short Hike" est un jeu adorable, un véritable petit rayon de soleil relaxant et très fluide.

"A Short Hike" combine les mécaniques d'un jeu de plateformes en 3D de l'ère PlayStation (en plus ergonomique), le charme et la sociabilité de "Animal Crossing", et la liberté d'un (mini) monde ouvert. L'objectif principal est d'atteindre le sommet de l'île où se trouve notre héroïne, Claire, un petit oiseau bleu parti en vacances chez sa tante, afin qu'elle puisse capter un signal suffisant pour passer un coup de fil depuis son smartphone. Pour gagner en hauteur, cependant, il lui faudra d'abord collecter un certain nombre de plumes dorées qui permettent de grimper et de voleter plus longtemps, et pour se procurer ces plumes, elle devra explorer l'île, interagir avec ses habitants, résoudre certains de leurs problèmes (notamment en dénichant divers objets), etc.

Mécaniquement, tout est très simple et déjà vu : tout ce qui est "jeu de plateformes" est très basique, les quêtes pour satisfaire les personnages rencontrés également, la collecte d'objets est classique et intuitive, mais tout est excellemment bien fait - manipuler Claire est un régal (pouvoir planer sans limite est grisant), l'environnement est très beau et bien agencé, les personnages et leurs dialogues sont drôles, attachants et bien écrits, les activités sont nombreuses...


Je suis plutôt amateur de jeux et de fictions horrifiques, avec beaucoup d'humour noir et une certaine dureté, et je dois dire que les bons sentiments (surtout politiquement corrects) m'agacent assez vite (la mièvrerie de "Celeste" de Matt Thorson m'a exaspéré), mais "A Short Hike" m'a fait passer un merveilleux moment. La fin est narrativement un petit peu facile (à la "Celeste", avec lequel il partage son principe général), et le jeu utilise le pluriel comme "pronom neutre" pour désigner une tortue sans que l'on comprenne d'où ça vient, mais l'écriture est pétillante et le jeu est spectaculairement apaisant et sympathique.

En regardant la bande-annonce du jeu, j'avais peur que la caméra automatique soit irritante puisque l'on ne peut pas regarder où l'on veut, mais cette caméra est en réalité très bien exploitée pour dissimuler intelligemment certains chemins et objets.

"A Short Hike" aura été pour moi "The Legend of Zelda : Breath of the Wild" sans ses inconvénients : la joie d'explorer librement un univers bucolique, contemplatif et relaxant peuplé de personnages charmants, mais sans nous imposer la grandiloquence, les lourdeurs, le gigantisme stérile, le farming fastidieux ou l'artificialité du jeu de Nintendo. Au lieu de cela, "A Short Hike" est humble, épuré, dense, parfaitement équilibré et très touchant - il arrive que l'historiette soit plus marquante que la grande fresque épique...

Aucun commentaire