vendredi 15 juin 2018

Earth Defense Force 4.1 (Steam) Sandlot

Ne tombez pas dans le piège des apparences, ne croyez pas, comme certains critiques, que Earth Defense Force ne serait qu'un "plaisir coupable", une série B à laquelle on s'amuserait au second degré : Earth Defense Force, surtout dans ses derniers volets, est une série formidablement riche et généreuse, au gameplay et au level design très précis, réfléchis et bien huilés, qui offre une action incroyablement libre et spectaculaire.

Alors, oui, le prétexte du jeu ne se prend pas au sérieux et verse dans la parodie, mettant en scène une invasion extraterrestre qui reprend les clichés des vieux films de science-fiction des années 1950, avec des arthropodes géants, des soucoupes volantes et d'énormes reptiles à la Godzilla... oui, les environnements ont une modélisation très simple et sans vision artistique pour un rendu général digne de la 3D de Google Earth... oui, les ennemis d'un même type sont tous des clones du même modèle répété encore et encore... oui, l'action n'est pas réaliste pour un sou, les immeubles s'écroulant après un seul impact de bazooka et les héros ne subissant aucun dommage lorsqu'ils tombent d'une falaise ou lorsqu'un vaisseau spatial leur tombe dessus puis explose...
Mais justement, ce sont ces choix qui permettent à Earth Defense Force de faire vivre au joueur des combats d'un rythme et d'une intensité inégalés : j'ai 30 ans de jeu vidéo derrière moi, sur ordinateurs et consoles de jeu, et je n'ai jamais vu de jeu approchant même de loin l'échelle des affrontements de Earth Defense Force, avec des arènes immenses, des centaines d'ennemis à l'écran qui attaquent rageusement des dizaines de forces alliées tirant dans tous les sens, des ennemis de taille titanesque se déplaçant librement, une ville entière pouvant être totalement intacte en début de partie pour se retrouver entièrement rasée à la fin, et tout cela géré de façon 100% interactive en temps réel, sans aucun script, sans mise en scène et sans cinématique. Aucun autre jeu, aucun film catastrophe ou de science-fiction ne m'a offert les sensations procurées par Earth Defense Force, devenant du coup ma série de jeux préférée, au-dessus de Super Mario Bros., Resident Evil, Zelda ou Monster Hunter.


Pour ce qui est de cet épisode en particulier, "Earth Defense Force 4.1" est amplement le meilleur Earth Defense Force jusqu'à "Earth Defense Force 5" (auquel je n'ai pas encore joué, j'attends une sortie occidentale sur Steam). Au moment où j'écris, cela fait un an et demi que je possède "Earth Defense Force 4.1", j'y ai passé plus de 500 heures, et je n'ai toujours pas fini de m'amuser avec, le jeu étant beaucoup plus riche et mieux présenté que "Earth Defense Force 2017" qui m'avait déjà énormément amusé.

Par rapport aux épisodes précédents, au-delà de la technique (le jeu est parfaitement fluide et tourne sans défaut sur PC si vous avez une configuration suffisante, au contraire de la version console du jeu, "Earth Defense Force 2025") et au-delà des ajouts habituels pour une suite (meilleurs graphismes, meilleure ergonomie, plus de missions, de nouveaux ennemis dont des insectes volants et des boucliers mobiles qui interceptent les attaques alliées et ajoutent donc une dimension tactique), les progrès les plus remarquables de ce volet sont les différentes classes de combattants et le jeu en ligne.

Dans "Global Defense Force" sur PS2, on pouvait déjà incarner un soldat à pied ou une unité volante pour contrer l'invasion des extraterrestres. Ici, on a le choix entre quatre classes : le Ranger (fantassin standard), le Wing Diver (unité volante), le Air Raider (unité de soutien qui peut assister d'autres unités, demander des frappes aériennes, utiliser des robots, etc.) et le Fencer (unité blindée au maniement délicat mais disposant d'une grande puissance de feu). Chaque unité a accès à un arsenal spécifique et se joue de façon radicalement différente, multipliant par quatre la durée de vie de "Earth Defense Force 4.1" et pimentant beaucoup le jeu en ligne, autre nouvelle addition majeure.


Le jeu en ligne, quant à lui, colle tellement bien au concept de Earth Defense Force que l'on jurerait que la série a été pensée pour. Le jeu à deux en écran partagé (toujours disponible) était déjà très amusant dans les autres épisodes, mais le jeu en ligne multiplie ici les stratégies et les situations possibles - la liberté étonnante du jeu (qui va parfois jusqu'au chaos) se prête parfaitement à des actions coordonnées très précises comme au joyeux foutoir où tout le monde fait comme il peut. On peut utiliser le chat vocal au micro/casque, les messages tapés au clavier, des messages standards stockés dans des listes (avec raccourcis personnalisés) ou des emotes (animations expressives de son personnage), et le jeu est toujours très actif deux ans après sa sortie.

Bien entendu, on peut trouver des défauts à "Earth Defense Force 4.1" : les arènes sont quelque peu moins grandes que celles de "Earth Defense Force 2017" (c'était nécessaire pour que le level design soit équilibré entre les quatre classes et pour que le jeu en ligne fonctionne correctement, les arènes restent malgré tout énormes), le système de classes et de répartition d'armes fait que le Ranger dispose de moins d'options qu'auparavant, le farming pour améliorer les niveaux d'armure ou récolter de nouvelles armes reste assez laborieux, les niveaux de difficulté inférieurs ne sont pas validés lorsqu'on joue à un niveau de difficulté plus ardu, le Ranger doit toujours se déplacer par roulades successives s'il veut aller vite... rien de bien grave par rapport au plaisir incroyable procuré par le jeu, mais il fallait le mentionner.

Earth Defense Force est pour moi un monument, et il est d'ailleurs très intéressant qu'un tel bijou ait évolué à partir d'un projet destiné initialement aux bacs des "petits jeux" vendus en promotion. C'est peut-être parce que la série ne s'est jamais trop prise au sérieux et qu'elle ne s'est jamais comparée aux grosses productions qu'elle a réussi à garder aussi intacte la nature profonde du jeu vidéo, tout ce qui fait son charme et sa magie... "Earth Defense Force 4.1" est un jeu à posséder absolument du moment que l'on n'est pas allergique au genre.

Aucun commentaire