samedi 27 octobre 2018

Hiding Spot (Steam) Corey Martin

J'ai découvert l'existence de "Hiding Spot" en explorant la fiche Steam de "Pipe Push Paradise", que j'avais plutôt bien aimé en dépit de ses lacunes. Les deux jeux sont du même auteur et sont tous deux des jeux de puzzles où l'on résout des problèmes en déplaçant des objets sur une grille, à la "Sokoban", le jeu de puzzles japonais de 1982 où l'on pousse des caisses dans un hangar.

"Pipe Push Paradise" avait beaucoup de qualités mais souffrait de la comparaison avec d'autres jeux inspirés par "Sokoban", ses puzzles étant à mon avis trop laborieux et pas assez ingénieux. Ce n'est heureusement pas le cas de "Hiding Spot", qui intrigue avec des puzzles plus dépouillés et plus resserrés mais plus déroutants.

L'objectif de "Hiding Spot" est assez original, à la fois émouvant et comique : on y joue quelqu'un qui traverse une crise de panique et qui a donc besoin de s'isoler en se cloisonnant entièrement avec des meubles ou des murs. À l'inverse des jeux qui s'inspirent directement de "Sokoban", on peut ici tirer les meubles, ce qui change déjà beaucoup la logique des puzzles, et un autre bouton d'action permet d'alterner entre les positions debout et accroupie : les puzzles sont ainsi beaucoup plus denses que dans la plupart des autres jeux du genre (ils ont besoin de moins d'espace puisque l'on peut tirer les objets) et ils sont à résoudre en 3D, ce qui est très bien exploité par le jeu.


"Hiding Spot" comporte 55 puzzles contre 64 pour "Pipe Push Paradise", mais malgré un nombre de puzzles voisin, il est bien plus court puisqu'il repose sur la réflexion au lieu de la manipulation : les puzzles de "Pipe Push Paradise" exigeaient beaucoup (trop) d'étapes, alors que ceux de "Hiding Spot" sont de mon genre préféré - concis, extrêmement lisibles et dépouillés, mais à première vue insolubles, ce qui les rend bien sûr très motivants. Ici, il n'y a pas de "gras", ni dans le nombre de puzzles ni dans leur design : dès le sixième problème, on se demande "mais comment est-ce possible", et on n'est jamais assommé par de la combinatoire, les puzzles parvenant bien plus subtilement et élégamment à faire en sorte que leur solution reste élusive.

"Hiding Spot" réussit également à se renouveler sans cesse alors que ses mécaniques restent inchangées grâce à l'apparition de nouveaux meubles ayant chacun leur propre logique (on peut par exemple ramper sous les tables ou les basculer dans différents sens, tirer les tiroirs des commodes, etc.), l'usage de tout ce mobilier restant toujours parfaitement logique et intuitif.

Malgré ses airs de "petit jeu" et son tout petit prix (deux fois moins cher que des jeux équivalents), "Hiding Spot" m'a régalé en tant que gros amateur de jeux de puzzles. Il s'agit tout bonnement d'un des meilleurs jeux du genre, avec un thème unique qui rend son expérience particulièrement étrange et touchante.

Aucun commentaire