mercredi 13 mars 2019

Toy Soldiers (XBLA, Steam) Signal Studios

"Toy Soldiers", comme son nom ne l'indique pas, est un tower defense en 3D qui a pour cadre la première guerre mondiale, et qui a l'originalité de comporter un aspect "action" puisque l'on peut y manœuvrer soi-même ses mitrailleuses, canons, etc.

J'ai découvert le jeu en 2010 lors de sa première sortie sur Xbox Live Arcade, et je m'y étais alors beaucoup amusé malgré mon désamour pour le tower defense, que je trouve d'habitude trop lent et ennuyeux : ici, l'aspect "action" dynamise énormément les parties et ajoute une couche stratégique bienvenue (quelle unité diriger soi-même, quelles unités laisser à l'I.A.) ? Le cadre de la première guerre mondiale, où de pauvres bougres devaient assaillir des mitrailleuses en courant, colle parfaitement au genre, et l'habillage des petits jouets en plomb ajoute une certaine fantaisie, désamorçant la violence de l'action et nous déculpabilisant de dégommer des centaines de soldats avec plaisir (ça défoule) !

Le gameplay est bien conçu, avec certaines subtilités : j'apprécie particulièrement que l'on n'ait pas forcément intérêt à "améliorer" une unité, l'amélioration rendant en effet l'arme plus puissante mais aussi plus longue à recharger. Le jeu offre 24 niveaux dans sa campagne principale, plus trois par extension ("La Bataille du Kaiser" et "Invasion", sortis en DLC sur XBLA, sont inclus sur Steam), pour un total confortable de 30 niveaux. La difficulté est plutôt bien dosée, le jeu proposant de toute façon trois niveaux de difficulté ("Débutant", "Normal" et "Difficile"), plus un mode "Élite" où l'on est obligé de diriger soi-même les unités pour qu'elles puissent tirer. Il faut ajouter à cela un mode "survie", des succès et des objectifs secondaires bien pensés, et un aspect scoring avec tableaux de scores en ligne qui assure la rejouabilité du jeu.


Pour ce qui est des défauts, certains niveaux sont peut-être trop longs pour le genre (devoir recommencer un long début que l'on connaît par cœur juste pour retenter sa chance à un passage que l'on maîtrise mal est parfois agaçant), et il est dommage que l'univers de la campagne principale ne soit pas aussi excentrique que celui des extensions, où des objets comme des livres, des règles, des cartes à jouer, etc. sont posés sur le terrain, et où les jouets sont mélangés (avec des chevaliers en armure, des robots et des soucoupes volantes). La réalisation date un peu, mais comme il s'agit de jouets miniatures, la stylisation ne gêne pas.

Le portage sur Steam est imparfait mais très correct, le plus gros problème que j'ai rencontré étant des bugs sonores quand un son est censé jouer en boucle (vent, bruit de moteur, etc.) : le son bouclé est haché dès qu'il y a trop d'effets sonores joués en même temps, ce qui est agaçant mais supportable. J'ai joué au jeu avec un pad Xbox One sous Windows 10, et je n'ai pas rencontré les problèmes techniques sérieux mentionnés dans certains avis sur Steam.

"Toy Soldiers" est un très bon jeu, à la fois amusant, bien réalisé, original et stimulant, à la bonne durée de vie. Son cadre est très attachant, et la variété des éléments à manœuvrer (mitrailleuses, canons dont on peut diriger les obus après avoir fait feu, chars, avions, etc.) est extrêmement plaisante, à la fois pour son potentiel stratégique et pour le simple plaisir de l'action.

Aucun commentaire